« Après avoir dit quelques mots sur les oeuvres, Nézet-Séguin invita Jean-Philippe Sylvestre à jouer la Rhapsodie sur un thème de Paganini de Rachmaninov. En chemise rouge vif, le jeune pianiste traversa les 24 variations avec une technique éblouissante, une main tour à tour puissante et caressante, et une réelle imagination. »

Claude Gingras, La Presse, 8 juillet 2011


En 2008, Jean-Philippe Sylvestre se voyait octroyer le prestigieux prix Virginia Parker, la plus haute distinction décernée par le Conseil des Arts du Canada. Récipiendaire du premier prix lors du concours de l’Orchestre Symphonique de Montréal, il est également lauréat du concours national des jeunes interprètes de Radio-Canada et du concours international Concertino Praga. Il obtient à trois reprises le premier prix du Concours de Musique du Canada et la plus haute note du concours à l'une de ces occasions. Il se produit régulièrement au Canada, aux États-Unis, en Amérique du sud et en Europe. En 2014-2015, il collabore avec les Grands Ballets Canadiens comme pianiste répétiteur et par la suite il remporte le prix 2016 de l’atelier studio-résidence à Paris du Conseil des Arts du Québec. Le réputé chef d’orchestre Yannick Nézet Séguin le qualifie de poète du piano.

Jean-Philippe s'est produit sur plusieurs scènes dont le prestigieux Concertgebouw d'Amsterdam, la Fundação de Educação Artística au Brésil, les salles Wilfrid Pelletier et Pierre-Mercure à Montréal, le Glenn Gould Studio et le Georges Weston Hall à Toronto ainsi que le Centre National des Arts à Ottawa pour n'en citer que quelques-unes. Le 13 août 2016, il est invité à donner un récital dans le cadre de la série «La virée classique» de l'orchestre symphonique de Montréal. En juin, il se produit à deux reprises lors du festival Classica, où il interprète entre autres l'intégrale des oeuvres solos du compositeur canadien André Mathieu. Plus tôt en 2016, on pouvait entendre M.Sylvestre en récital à Paris à l'Ambassade de Pologne, au Centre Culturel Canadien, au Conservatoire de Vincennes ainsi qu'à la Cité internationale des Arts. En novembre 2015, il donnait un récital à la Chapelle historique du Bon-Pasteur et en octobre de cette même année, il se produisait comme soliste avec l'Orchestre Symphonique de Longueuil où il interpréta le 3e concerto de Rachmaninoff. En juillet 2011, il donne deux concerts avec l’Orchestre Métropolitain du Grand Montréal sous la direction de Yannick Nézet Séguin où il est acclamé par le public et les critiques. C'est lors de cet événement que le réputé chef d'orchestre le qualifie de "poète du piano". Au cours des dernières années, on pouvait entendre Mr. Sylvestre à Santa Barbara, Californie, à Berlin, ainsi qu’à la Chapelle Historique du Bon Pasteur le 24 octobre 2013. En janvier 2014, il participe à une résidence au Banff Centre, prix octroyé par le Conseil des Arts du Québec, et il se produisit également au Conservatoire de Musique de Montréal le 8 mars de cette même année.

Jean-Philippe s’est produit comme soliste avec plusieurs orchestres dont l’Orchestre Symphonique de Montréal, l’Orchestre Métropolitain, l’Ochestre symphonique de Longueuil et l'Orchestre du Conservatoire Royal de Toronto . Il a travaillé avec les chefs Richard Bradshaw, Simon Streatfeild, Yannick Nézet Séguin, Rolf Bertsch, Marc David et Stéphane Laforest. En 2006, lors des représentations de L'Anneau du Nibelung par le Canadian Opera Company de Toronto, il interprète ses propres compositions de 24 Paraphrases tirées de ce cycle de Richard Wagner. Lors du même événement, il exécute la première de trois transcriptions de Wagner écrites par Glenn Gould.

Lors du concours de l’Orchestre Symphonique de Montréal de l'année 2000, il se mérite le 1er prix, le prix du public ainsi que la bourse Paul Merkelo. Lors du 31è Concours National des Jeunes Interprètes de Radio-Canada, il obtient le deuxième prix, le prix du public, le prix pour la meilleure interprétation de l’oeuvre imposée ainsi qu’une bourse d’étude aux Holland Music Sessions. À plusieurs reprises, il obtient le premier prix du Concours de Musique du Canada ainsi qu'à de nombreux concours locaux, tels les Concours de l'Orchestre Symphonique de la Montérégie et celui de Trois-Rivières. Il est également récipiendaire du prix John Newmark du concours prix d’Europe 2007 et se méritait le premier prix au Concours des Journées de la Musique Française, présenté par le Théâtre Lyrichorégra 20. Sur le plan international, comme lauréat du Concours Concertino Praga il participe à une série de concerts pour le "South Bohemian Festival" à Prague et en Bohème.

Aux étés 2007 et 2008, il donne des récitals au Centre d’Arts Orford ainsi qu’au festival international de musique de chambre d’Ottawa. Il est alors invité pour la deuxième fois par Eric Friesen à son émission “live” Studio Sparks. Au printemps 2008, M. Sylvestre entreprend une tournée de vingt concerts à travers le Québec, le Nouveau-Brunswick et la Nouvelle-Écosse, tournée organisée par les Jeunesses Musicales du Canada. En 2009, il se produit à Belo Horizonte au Brésil, à Santa Barbara ainsi qu’à Toronto où il offre un concert privé pour l’honorable Mme Adrienne Clarkson, gouverneure générale du Canada. En 2010, il se produit en Allemagne, en Californie, en France ainsi qu’au Brésil. Jean-Philippe possède une vaste expérience de la scène. Il a également participé à plusieurs émissions de radio et télévision dont Bravo TV et CBC Music Around Us.

Natif de Ste-Julie, Québec, Jean-Philippe Sylvestre débute ses études musicales à l'âge de quatre ans. Il détient un lauréat de l’École de Musique Vincent-d’Indy et un baccalauréat de l'Université de Montréal obtenu sous la direction de Marc Durand. Il poursuit ses études musicales sous la gouverne du réputé John Perry et obtient un "Artist Diploma" du Glenn Gould School du Royal Conservatory of Music of Toronto. Après quelques années de perfectionnement en Italie, et en Allemagne sous la direction de Louis Lortie, il a poursuivi son expertise musicale en étudiant avec de grands maîtres tels Michel Dalberto, Jacques Rouvier, Gerhard Oppitz, Jerome Lowenthal, Leon Fleisher, Mikhail Voskresensky, Marie-Françoise Bucquet, Anton Kuerti et Menahem Pressler.

Jean-Philippe Sylvestre est récipiendaire d'une RBC Youth Excellence Scholarship du Banff Centre 2006 ainsi que d'un Fellowship du Aspen Music Festival and School 2004. Il est également récipiendaire d’un Fellowship du Music Academy of the West 2009 où il entreprit un stage de perfectionnement intensif de 2 mois auprès de Jerome Lowenthal. À plusieurs reprises, il s’est mérité des bourses de perfectionnement du Conseil des Arts du Canada et du Conseil des Arts et des Lettres du Québec.

Jazz

Passionné pour le jazz, il fonde en 2014 le “Trio Jean-Philippe Sylvestre”. Le trio s'est produit dans le cadre du Festival Classica à St-Lambert les 30 et 31 mai 2015 et au Stade olympique lors d’un concert pour la fondation de la mode. Le 12 avril dernier, à la salle Claude-Léveillée de la Place des Arts, ainsi que le 12 mai au centre Phi pour l’organisme Musical Heights, Jean-Philippe proposa un concert allant du style classique au style jazz. Le 7 septembre 2014, on pouvait également entendre le trio au Upstairs Jazz Bar. En 2008, Jean-Philippe interprète en direct, une improvisation de la pièce ‘’All the things you are’’ à l’émission Studio Sparks animée par Eric Friesen. Dans le but de perfectionner ce style musical, il rencontre à quelques reprises Oliver Jones, disciple de Oscar Peterson.

Jean-Philippe Sylvestre © 2015   |    Privacy Policy    |    English   
Generated in 0.017sec