« Après avoir dit quelques mots sur les oeuvres, Nézet-Séguin invita Jean-Philippe Sylvestre à jouer la Rhapsodie sur un thème de Paganini de Rachmaninov. En chemise rouge vif, le jeune pianiste traversa les 24 variations avec une technique éblouissante, une main tour à tour puissante et caressante, et une réelle imagination. (...) En rappel, il offrit un petit numéro de jazz avec quelques musiciens de l'orchestre.»

 CLAUDE GINGRAS, La Presse, 8 juillet 2011 

'' Before the intermission, pianist JeanPhilippe Sylvestre dispatched Rachmaninoff 's Rhapsody on a Theme of Paganini with flair, some mushy notes notwithstanding. An accomplished jazz pianist as well, Sylvestre played some of the syncopations with a slight jazz flavour, while the grand middle theme was injected with romantic touches.''

WAH KEUNG CHAN, The Gazette, 9 Juillet 2011

« La clarté du jeu de Sylvestre faisait ressortir structure et contrepoint; ses dynamiques parfois extrêmes suggéraient les instruments originaux et les dialogues orchestre. »

CLAUDE GINGRAS, La presse, 1 octobre 2008

« (...) il occupe, à 18 ans seulement, tout l'espace devant le clavier et ressemble, je dirais même à Yefim Bronfman. Aucun doute là-dessus, nous voici devant un vrai pianiste. Avant même d'avoir 20 ans, le jeune Sylvestre possède déjà une technique complète, un jeu très puissant et une grande sonorité. Davantage même: de la musicalité, un phrasé naturel et généreux, et assez d'imagination pour rafraîchir notre écoute du fameux Tchaïkovsky.[Piano Concerto] (...) »

CLAUDE GINGRAS, La Presse, 4 décembre 2000

 

Jean-Philippe Sylvestre © 2015   |    Privacy Policy    |    English   
Generated in 0.0164sec